Manon FR

 FR - EN

 



Manon de la Kethulle (BE) - Pyjama Party

Jusqu’à l’âge de 14 ans, Manon conserve une adoration pour les poupées Barbie, qu’elle perçoit comme une extension d’elle-même : une version plus évoluée, plus affirmée.  
À travers elles s’ouvre un univers parallèle où les aventures les plus extravagantes sont de mise.
Sa créativité s’exprime sous forme de jeux de rôles, de home-made-outfits, de coupes de cheveux sauce punk et de maquillages au Bic bleu des plus seyants pour un regard de braises. Ces poupées n’ont rien de fadasse. Sur leur pare-choc plastique se greffent des personnalités chromées de belles et folles jeunes femmes, prêtes à tout, surtout au pire. La chambre-cocon devient lieu de tournage pour des scènes hautes en couleurs. Ses personnages s’y sentent libres et en sécurité. Les murs de sa forteresse se couvrent d’un patchwork d’images-icônes découpées dans des magazine féminins : une manière de s’approprier entièrement l’espace, de pour la première fois avoir une chambre à soi.

Le temps passe. La lumière avale les couleurs criardes et les recrache, plus ternies. Un arrêt sur image nostalgique d’un état d’entre deux qui s’est si vite enfui. Une mise à nu au vu et au su de tous. L’intimité de la chambre exposée aux passants. Joli contraste.

Manon de la Kethulle, Pauline Salinas Segura