JDW FR

FR - EN



Jonathan DE WINTER (BE) - Silent Carving 

L’autodafé n’aura pas lieu. Il me l’avait pourtant évoqué, il y a quelques mois, de passage dans son atelier. Se débarrasser d’anciennes pièces et de toiles en y boutant le feu. S’affranchir des récents volumes en roofing dégoulinants et des laves de Recticel. Se défaire d’éléments de ses emblématiques sculptures sonores, cabanons d’architecture chaotique et d’esthétique du rebus, subitement rendus incandescents par les cris féroces des musiciens beuglant leur rage au monde extérieur, à l’abri sous les planches et les tôles… 
Jonathan De Winter préfèrera attiser d’autres flammes. Celles d’un feu de camp au milieu d’une forêt, et brutalement y sécher une pirogue fraichement creusée dans le sapin. Celles des fours papiers, afin d’y figer les tuiles qui serviraient à couvrir un refuge d’écorces, de cuire des instruments et des diffuseurs aux formes primitives. 
L’autodafé n’a pas eu lieu. L’artiste nous invite plutôt à raviver et alimenter avec lui un foyer de résistance au tumulte du monde. Il nous offre de nous enraciner dans son territoire singulier et autonome, nous ouvrant simultanément la possibilité du voyage. À ses côtés, une régénérescence.

Corentin Lahaye